Frédérique C. Photography

La Photo, Un RegarD, Un LangaGe... Mon appareil photo est ma plume, mon pinceau, ma voix et bien souvent mon coeur...

22 janvier 2010

CenDriLLoN...

_DSC1162b

_DSC1156b

_DSC1158b

Mathilde by Frédérique Calloch (photaurore)

Posté par Photaurore à 20:10 - Portraits - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Commentaires

  • Très très belles photos ! J'adore .
    Karim

    Posté par bakrim76, 22 janvier 2010 à 20:16
  • La première avec le pied est superbe.

    Posté par robert, 22 janvier 2010 à 21:43
  • Super l'impression du plafond qui réduit en hauteur et qui devient très oppressant.
    Vincent

    Posté par PhotOpus, 22 janvier 2010 à 22:02
  • J'aime cette impression de plafond qui écrase le modele, comme une sorte de soumission dans la pose...
    La lumiere qui éclaire Cendrillon est remarquable, surtout sur ses cheveux ( la 3 ). Le clair obscur sur le modele est remarquablement dosé sur la 2eme.
    Je suis partagé quant au triptyque ( si tu as voulu le construire pour une continuité dans la lecture ), car les 2 dernieres images se ressemblent bcp dans le cadrage, meme si l'attitude de la demoiselle progresse un peu plus dans l'allegeance, du moins, c'est mon impression..
    Bravo pour le ressenti oppressant des lieux, pour la gestion des lumieres, pas facile à doser, et félicitation à la demoiselle..ben oui, quand meme..

    Posté par freDeric, 23 janvier 2010 à 01:18
  • Beau travail sur la lumière. Dans un lieu comme celui là, ce n'est pas évident. Supers contrastes sur ton n&b, parfaitement dosé, vraiment impeccable ! Je suis assez de l'avis de freD sur le découpage du tryptique, j'aurai vu aussi un plan plus décallé entre la 2ème et la 3ème, comme tu l'as bien fait entre la 1ère et la seconde par exemple.
    Bravo en tout cas

    Posté par Bruno F, 23 janvier 2010 à 09:20
  • ma préférence pour le format de la 3ème qui écrase et oppresse.
    Le flou clair obscur de la 1 est d'une maîtrise et d'une efficacité remarquable.
    Le choix du titre nous met en attente d'un prince et le choix du lieu , en opposition au monde des contes nous ramène à une réalité de solitude urbaine.
    Les parking, lieux de prédilection des "rapaces sexuels", et la blondeur de l'innocence qui joue avec le danger (le provoque ?) en revêtant les attributs de la femme érotisée, tu oses la provocation dans ces clichés.

    Posté par brigitte, 23 janvier 2010 à 10:34
  • Très belle mise en scène.
    Bon week end Aurore.
    jj@+

    Posté par Jean Jacques, 23 janvier 2010 à 11:46
  • L'ennui de la solitude qui pèse (car la dame est courbée).

    Posté par frieda31, 24 janvier 2010 à 14:09
  • Superbe série !!! Ce lieux vous inspire ! Très chouette atmosphère, bon rendu !

    Posté par Tatiana, 24 janvier 2010 à 21:56
  • Pour les 2 dernières ! quelle ambiance !

    Posté par paris-émoi, 25 janvier 2010 à 13:18
  • belle ambiance sur ladeuxieme image!

    Posté par charles, 26 janvier 2010 à 15:38
  • La Cendrillon n° 3 ma préférée

    Posté par Gérard, 28 janvier 2010 à 00:53
  • Tout à fait conquis par la Série.....

    Posté par STEED, 30 janvier 2010 à 17:59

Poster un commentaire