Frédérique C. Photography

La Photo, Un RegarD, Un LangaGe... Mon appareil photo est ma plume, mon pinceau, ma voix et bien souvent mon coeur...

14 août 2009

FraiS Le PoiSSoN, FraiS...

DSC00524bis

Ile Maurice-Juillet.Aout 2009

L’économie mauricienne a été le théâtre d’une métamorphose incroyable pendant ces dernières décennies. Après avoir connu une période de disette dans un passé pas si lointain, le pays est aujourd’hui cité en exemple pour son développement économique quasi miraculeux.

L’économie est basée sur 3 secteurs (et pas la pêche!! malgré l'illustration de ce billet): l’exportation du sucre, les produits de la zone franche et le tourisme. Un quatrième secteur assez important s'est développé à partir de 1992: le secteur off-shore qui accueille principalement des holdings financières et transforme Maurice en paradis fiscal.

La culture de la canne à sucre a toujours été le pilier de l’économie mauricienne. Mais depuis peu, elle subit un fort ralentissement. Les petites exploitations ferment ou se regroupent. La main-d’oeuvre manque, les Mauriciens ne veulent plus, à juste titre, travailler durement dans les champs pour un salaire de misère. Cette culture ne représente aujourd’hui plus que le 5% du produit intérieur brut (PIB).

Afin d’attirer des investisseurs étrangers, une zone franche a été créée en 1970. Elle est entièrement consacrée aux produits d’exportation et elle contribue largement à la croissance de l’économie. Des industries manufacturières, dont la majorité proviennent de France, d’Angleterre, de Hong Kong, d’Inde ou de Malaisie, se sont installées à Maurice. Elles sont surtout axées dans le secteur du textile.

Quant au tourisme, il ne cesse de se développer, créant des emplois, apportant des devises fortes, mais aussi son lot de nuisances. Des hôtels luxueux se construisent chaque année sur le littoral, réduisant considérablement le nombre de plages accessibles aux Mauriciens. Certaines régions deviennent véritablement saturées en complexes hôteliers.

Le développement rapide de l’économie et l’industrialisation naissante sont sans aucun doute des signes annonciateurs qu'une nouvelle ère approche, détruisant probablement ce paradis terrestre

Posté par Photaurore à 20:09 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

Commentaires

  • Je t'aurais bien accompagnée....dans ce voyage

    Posté par MicheLLe, 15 août 2009 à 10:00
  • ces couleurs saturées sont de toute beauté !

    Posté par Marie, 20 août 2009 à 22:41
  • Oh là là c'est splendide! Ce blog est une perle, je t'ajoute direct à mes favoris!!

    Posté par Sarah-Lou, 21 août 2009 à 20:30
  • encore un contraste de couleurs parfait !!!!
    je suis fan !

    Posté par fotofocus, 23 août 2009 à 14:31
  • j'aime beaucoup ce mariage de couleurs.

    Posté par chacha, 29 août 2009 à 19:07
  • Je te l'ai deja dit , j'adore celle çI. Il n'y a que toi pour donner un tel intérêt à de " vulgaires " poisson sur un étalage. De telles couleurs , un tel contraste .

    Posté par Mathilde., 12 septembre 2009 à 11:39

Poster un commentaire